Livre d'or

Par Bindi

Oh, les apéros-dinatoires de Carole, c'est trop bon ! Du fondant, du croquant, de l'appétissant... On en redemande.

Livre d'or

ADHESION VEG EN SCENE
Statistiques

43 membres inscrits

Dernier membre:
Dolphy06

Plus de stats

En ligne
2 Visiteurs, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total : 2
PROJECTION GRATUITE à 14h30


[b]Rdv pour le 5ème VEG EN SCENE en Vendée ==> UN DAUPHIN LIBRE EST UN DAUPHIN HEUREUX!!

La Haute Forestrie - 85 Le Boupère (à 1h au Sud de Nantes)

14h30 PROJECTION DU FILM DOCUMENTAIRE "THE COVE"

The Cove "La baie de la honte"en français est un film engagé et dénonciateur. Le titre fait référence à une petite baie située à Taiji, au Japon. Chaque année, entre septembre et mars, des pêcheurs locaux y procèdent à de grands regroupements de dauphins. En perturbant leurs sonars, ils parviennent à les désorienter, puis à les rabattre grâce à de grands filets de pêche.

Dans cette baie, qui fait partie d’un parc naturel national, se déroule ensuite un spectacle macabre. Les pêcheurs procèdent tout d’abord à un tri : les plus beaux spécimens sont sélectionnés dans le but d’être revendus à des delphinariums, à des prix pouvant atteindre jusqu’à 150 000$ et pour les milliers d’autres dauphins capturés, ils seront vendus pour leur viande, qui finit sur les étales des marchés, dans les restaurants japonais ou encore les cantines scolaires ! Un dauphin mort rapporte ainsi environ 600$

Chaque année, de part et d’autres des régions côtières du Japon, ce sont pas moins de 23000 dauphins qui sont ainsi tués pour leur chair.

Ric O’Barry, qui constitue le héros de ce documentaire, est bien placé pour le savoir. Ce spécialiste des mammifères marins, (ancien dresseur des dauphins ayant joué le rôle de Flipper dans la série éponyme), se sent en effet en partie responsable de l’essor de cette industrie du divertissement.
Ce documentaire lui sert de tribune pour dénoncer le mensonge duquel s’entourent les parcs aquatiques.

Le dauphin n’est pas un animal "toute douceur et gaieté", mais un animal sauvage, intelligent, et méritant de vivre dans son environnement naturel, en toute liberté. The Cove constitue ainsi un plaidoyer contre l’industrie des delphinariums qui nous renvoient une image faussée du dauphin et contribuent à ce que Ric O’Barry appelle une forme de “mauvaise éducation”.

Le film a été réalisé par un ancien photographe du National Geographic,Louis Psihoyos et a été filmé secrètement en 2007 en utilisant des microphones sous-marins et des caméras de haute résolution camouflées en rochers.

Le documentaire a remporté l’U.S. Audience Award au 25e festival du film de Sundance à Park City aux EU en 2009, ainsi que l'Oscar du meilleur film documentaire 2010. Il est distribué en France parLuc Besson(Europa Corp)

+d'infos
http://www.blog-les-dauphins.com/the-cove
http://www.reseaucetaces.fr/articles/56.aspx
http://www.seashepherd.fr/cove-guardians/operation-infinite-patience-november-7-14-2011.html
http://www.blog-les-dauphins.com/melisa-sevim-ex-dresseuse-de-dauphins/





LES SEIGNEURS DE LA MER : PROJECTION GRATUITE LE 20.11 Projection/conférence "LES SEIGNEURS DE LA MER" à 44
AGENDA DE LA PROTECTION ANIMALE


 
Partenaires